1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Européennes: Une victoire du RN serait grave pour l'économie, selon Le Maire
Reuters19/05/2019 à 13:56

UNE VICTOIRE DU RN SERAIT GRAVE POUR L'ÉCONOMIE, SELON LE MAIRE

PARIS (Reuters) - Une victoire du Rassemblement national (RN, ex-Front national) aux élections européennes serait néfaste pour l'économie française et pour la monnaie unique, a déclaré Bruno Le Maire dimanche, à une semaine du scrutin.

"Si les nationalismes, à travers Marine Le Pen, l'emportent le 26 mai, ce sera grave pour la situation de nos finances, (...) pour la stabilité de l'euro, (...) pour toutes les politiques économiques, politiques industrielles que nous avons lancées", a déclaré le ministre de l'Economie sur BFM TV.

"La zone euro, aujourd'hui, est fragile", a-t-il ajouté.

"Il faut maintenant prendre des mesures supplémentaires : budget de la zone euro, union bancaire, union des marchés de capitaux", a encore déclaré Bruno Le Maire.

"Ces décisions sont difficiles à prendre", a poursuivi l'ex-candidat à la primaire de la droite. "Si on ne les prend pas, c'est l'euro qui risque d'être menacé et pour les prendre, nous avons besoin que le peuple français nous donne son soutien."

Ces déclarations font écho à celles d'Emmanuel Macron, en première ligne en cette fin de campagne, et plus globalement du camp présidentiel, qui cherche à dramatiser les enjeux autour de l'affrontement avec le RN.

La liste de La République en marche (LaRem) et du Modem, conduite par Nathalie Loiseau, et celle du parti d'extrême droite, emmenée par Jordan Bardella, sont au coude-à-coude dans les sondages, un peu au-dessus de 20%, avec en moyenne un léger ascendant en faveur de cette dernière.

(Simon Carraud)

39 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • legros.g
    20 mai14:05

    Quel rigolo encore celui là! ",...ce sera grave pur nos finances "dit il. Mais dans quel état elles sont nos finances!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer