1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance-vie option dépendance
Boursorama avec Pratique.fr20/05/2019 à 09:58

L'assurance-vie peut être envisagée dans une optique de complément de revenus lors de la retraite, mais également en cas de dépendance. La plupart des grandes compagnies d'assurance proposent cette option qui s'avère une aide bienvenue. L'option dépendance représente un coût supplémentaire, mais ses avantages demeurent des plus intéressants. Qu'est-ce que l'option dépendance d'un contrat d'assurance-vie ? Comment fonctionne-t-elle ?

iStock-Highwaystarz-Photography

L'option dépendance d'un contrat d'assurance-vie

La dépendance d'une personne est une situation dans laquelle sa perte d'autonomie physique, sociale ou psychique l'empêche d'effectuer les tâches courantes de la vie quotidienne. En réponse à ce risque, certains contrats d'assurance-vie incluent une option dépendance. Comment fonctionne l'option dépendance ? En contrepartie d'un supplément de l'ordre de 1 % en moyenne sur chaque versement, la rente versée au souscripteur du contrat est majorée en cas de dépendance. Dans bien des cas, l'option dépendance implique l'aliénation du capital de l'assuré, à savoir le fait que le souscripteur du contrat perd sa propriété sur le capital constitué au profit de l'assureur.    L'option dépendance est une solution avantageuse pour l'assuré, car la majoration des versements est limitée à 1 % en moyenne tandis que les rentes qu'il percevra en cas de dépendance peuvent être importantes selon les contrats. 

Quelques exemples d'assurance-vie avec option dépendance

Les assureurs de même que les groupes bancaires proposent des contrats d'assurance-vie avec option dépendance qui varient selon leur politique commerciale. Reste qu'à titre d'exemple, un tel contrat peut se présenter comme suit : le montant de la rente perçue en cas de dépendance est doublé le capital est 100 % garanti, car les placements sont exclusivement effectués sur des fonds en euros la protection de l'assuré est immédiate dès la signature du contrat la sortie du contrat se fait via un système de rentes, et non en capital les rentes perçues viennent en complément des aides versées aux personnes atteintes d'une ALD (affection longue durée) les versements sont constants, ils n'augmentent pas année après année les versements sont stoppés à partir de 75 ans, mais la rente demeure bel et bien garantie à vie les rentes sont versées à vie si le souscripteur est dépendant avant l'âge de 75 ans, les versements sont stoppés et le versement des premières rentes s'effectue immédiatement un capital dit « d'équipement » peut être versé dès l'état de dépendance reconnu afin que l'assuré puisse faire face aux premières dépenses liées à son état L'option dépendance est ainsi de plus en plus choisie par les souscripteurs des contrats d'assurance-vie, car dans de nombreux cas de figure la personne dépendante ne dispose pas de suffisamment de revenus pour assumer les frais liés à sa situation.   L'autre avantage non négligeable d'une rente versée en cas de dépendance est que son montant est totalement exonéré du paiement de l'impôt sur le revenu.L'option dépendance d'un contrat d'assurance-vie est facultative. Elle demeure néanmoins de plus en plus incontournable afin de faire face aux coûts de la prise en charge de la dépendance.  

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gouraudp
    19 mai14:43

    La rente étant proportionnelle au capital aucun interet si on as un bon capital surtout que celui-ci est perdu en cas de décès.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer